Origines et histoire du Shiba Inu

La race du Shiba inu, fruit d’une sélection de petits chiens japonais, proviendrait des régions montagneuses nippones. Alors que « Shiba » signifierait à la fois quelque chose de « petit » et aussi les « broussailles sèches » qui parsèment les terrains de chasse, « Inu » voudrait dire « chien ». La robe du Shiba inu arbore les mêmes teintes de rouge ardent que les broussailles des champs sauvages à l’automne.

Le plus ancien des chiens japonais

Les ancêtres de ce chien ne sont pas connus avec certitude. Cette race très ancienne aurait émergé en Asie du Sud, alors que les premières apparitions de ce chien remonteraient aussi loin que 7000 ans avant J.-C., avec les premiers immigrants. Des fouilles archéologiques ont démontré que le peuple des Jomonjin vivait avec des chiens de petite taille. Vers 3000 ans avant J.-C., un groupe d’immigrants s’est établi au Japon avec des shibas, qui se sont répandus par croisement pour produire des chiens aux oreilles dressées et à la queue en faucille.

Sauvegarde de la race dans les années 20

Une association de préservation des chiens japonais a été créée en 1928. Grâce aux efforts de cette organisation, des chiens Shiba inu de pure race ont pu être préservés. Des programmes d’élevage ont vu le jour vers la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ce n’est que depuis 1934 que les autorités japonaises se sont engagées dans la protection et préservation de leurs races de chiens autochtones, alors que le Shiba inu a été déclaré « monument naturel ».

Cadeaux de mariage des Geishas

Si les shibas servaient, dans leur habitat d’origine, à chasser des oiseaux et des animaux de petite taille, ils sont devenus des porteurs de légendes lorsque des hommes Japonais ont pris coutume d’en offrir un à leur promise. Ce chien de compagnie représentait pour les Geishas une marque de respect, d’amour et de fidélité. Les caractéristiques de propreté de cette race de chien prendraient ainsi origine chez ces femmes d’intérieur, qui inculquèrent à leurs chiens des notions d’hygiène et de bonne conduite